La commande publique intègre l’art dans la ville

La collection du FMAC embellit la ville et participe au soutien des artistes. Quelque 300 œuvres jalonnent le tissu urbain et déclinent la diversité des pratiques artistiques.

Une mission historique

La commande publique (ou art public) consiste à faire intervenir des artistes dans les bâtiments et les espaces publics. Avec la volonté d’encourager les artistes, elle est l’une des raisons premières de la création du FMAC, qui s’appelait d’ailleurs Fonds de décoration à sa naissance en 1950.

L’arrêté du Conseil municipal créant le Fonds stipule que ce dernier est «destiné à permettre la décoration artistique des édifices publics, places, rues, quais et sites municipaux». Cette mission contribue ainsi à l’embellissement et à la valorisation du territoire genevois.

La collection d’art public du FMAC se compose d'œuvres réalisées par des artistes locaux-ales, nationaux-ales et internationaux-ales. Les créations, qu’elles soient intégrées à l’architecture, à l’espace public, ou encore qu'elles soient éphémères, forment un véritable musée à ciel ouvert. Celui-ci donne à voir au quotidien la diversité des pratiques artistiques: peinture, sculpture, installation lumineuse, vidéo, son, ou encore performance.

Si l’intervention des plasticien-ne-s s’inscrit, dès les années 1950, en aval des projets conçus par les architectes et les urbanistes, elle tend progressivement à s’y incorporer. Cette évolution de la place de l’artiste, d’un rôle circonscrit à la décoration vers une collaboration concertée, où l’art est pensé en étroite interaction avec l’environnement qui l’accueille, témoigne d’une transformation des enjeux autour de l’art public et de la réflexion sur l’environnement urbain.

L’ensemble de ce patrimoine public est consultable sur le catalogue en ligne de la collection du FMAC ou sur l'application web Un Musée à ciel ouvert!

Les interventions artistiques dans le tissu urbain deviennent de véritables interfaces de dialogue entre un bâtiment et ses usagers et usagères, entre un quartier et ses habitant-e-s. Afin de renforcer les liens entre la population, l’art et le territoire, des actions de médiation sont mises sur pied.

 

Découvrez les œuvres dans la ville

 Remy Buhler, L'Oiseau, 1979 (œuvre détruite en 2013), Photo: DR
Remy Buhler, L'Oiseau, 1979 (œuvre détruite en 2013) Photo: Christophe Quoëx

La commission d’art public

Issue d’impulsions en lien avec les nouvelles constructions municipales, les rénovations ou les développements urbains, la commande publique fédère de nombreux-ses partenaires dans un esprit de transdisciplinarité: architectes, urbanistes, services de la Ville de Genève, entreprises et partenaires privés.

Depuis 2019, une commission consultative dédiée à l’art public s’emploie à définir une ligne de conduite et une cohérence d'interventions artistiques sur le territoire de la Ville. Coordonnée par le Service culturel (SEC) du Département de la culturel et de la transition numérique, cette commission spécifique réunit des expert-e-s de l’art contemporain et de l’art public, ainsi que des délégué-e-s interdépartementaux-ales.

Elle porte une réflexion sur l’art public et l’évolution des pratiques, ainsi que sur la question patrimoniale. Elle initie des projets artistiques dans des lieux identifiés. Elle procède pour cela par le biais de concours ou de commandes directes. Enfin, elle émet des expertises et des préavis auprès d’autres services ou à l’intention de la délégation du Conseil administratif à l’aménagement du territoire.

Composition de la commission

Afficher le contenu
Expert-e-s artistiques
  • Pascal Amphoux, architecte et géographe, professeur à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes et chercheur au laboratoire CRESSON;
  • Véronique Mauron Layaz, historienne de l'art (Ph.D), enseignante et curatrice à l’EPFL;
  • Marco Rampini, architecte;
  • Marie Sacconi, artiste et enseignante à l’École de design et haute école d’art du Valais;
  • Laura Spozio, artiste.
Représentant-e-s de la Ville de Genève
  • Claude Brulhart, designer, Service de l'aménagement, du génie civil et de la mobilité (AGCM) / Direction du patrimoine bâti (DPBA), Département de l’aménagement, des constructions et de la mobilité (DACM);
  • Olivier Robert, adjoint de direction et responsable du Bureau d'étude au Service des espaces verts (SEVE), Département des finances, de l’environnement et du logement (DFEL);
  • Michèle Freiburghaus, conseillère culturelle et responsable du FMAC;
  • Marie-Eve Knoerle, adjointe scientifique chargée de l'art public du FMAC.

Les derniers projets

The Wind You Never Felt, 2021, Rudy Decelière
  • Projets

«The Wind You Never Felt» de Rudy Decelière, 2021

«The Wind You Never Felt» est une œuvre lumineuse et cinétique de Rudy Decelière. Ses 1687 fils et bobines se balancent subtilement grâce à des impulsions électriques dans le foyer du Pavillon de la danse.

John M Armleder
  • Projets

«Sans titre» de John M Armleder, 2018

John M Armleder fait usage de la lumière pour habiller le Passage de Montbrillant de son œuvre "Sans titre". Déclinée en trois éléments, l’installation compose avec la complexité architecturale du site.

TRACE/TEMPS Chandieu
  • Projets

Installations de Peter Downsbrough, Eric Lanz et Pieter Vermeersch, 2016

Trois installations des artistes Peter Downsbrough (USA), Eric Lanz (CH) et Pieter Vermeersch (B) ornent le groupe scolaire de Chandieu.

Laser Klammer Théâtre Saint-Gervais Genève
  • Projets

«Laser-Klammer» de Gunter Frentzel, 1995 - 2019

"Laser-Klammer" (parenthèse laser) souligne  les activités du bâtiment Saint-Gervais de sa lumière verte le long de la façade du bâtiment.

Frankie a.k.a The Creature of Doctor Frankenstein, KLAT
  • Projets

Frankie a.k.a The Creature of Doctor Frankenstein de KLAT, 2014

Afin de redonner à la Créature de Frankenstein sa place à Genève, le collectif KLAT s’en est approprié l’histoire pour en proposer une lecture inédite et contemporaine.

Rosa Barba et Mai-Thu Perret
  • Projets

Concours «Eaux-Vives Genève»

Les abords de la gare des Eaux-Vives seront investis des œuvres des artistes Rosa Barba et Mai-Thu Perret, lauréates du concours «Eaux-Vives Genève».

Les Réverbères de la Mémoire, 2010 – 2018, de Melik Ohanian
Melik Ohanian, Les Réverbères de la Mémoire, 2010 – 2018 Photo: Sandra Pointet

Les Réverbères de la Mémoire

Une œuvre à la mémoire commune des Genevois-es et des Arménien-ne-s, porteuse de messages universels et orientée vers l’avenir.